CIFC 2018

Centre International Francophone Culturel

Ils étaient 45 cette année
sur la butte du lycée Grand Air à La Baule
.

« De la grotte au cloud,
le numérique fait-il de nous des numéros ? »

 dd

Nous les avons accueillis le 5 juillet, là-bas à Châtenay-Malabry sur le site du CREPS (Centre de ressources, d’expertise et de performance sportives), anciennement propriété de Voltaire, écrivain et philosophe, cela tombait fort bien, nos jeunes, nous allions en faire entre autres, des écrivains…

Ils sont arrivés, la plupart d’entre eux fatigués, traînant derrière eux des valises plus ou moins grosses, mais tous, avaient le sourire accroché aux lèvres. Voilà, nous allions pouvoir maintenant écrire un nouveau conte pour ce CIFC 2018.

Ils étaient 45, ils avaient deux animateurs (Elena d’Italie et Bach du Vietnam) et un directeur (Nushad originaire de l’Inde, installé en France et membre du club Paris Palais Royal).  Ils se sont retrouvés pour passer ce mois de juillet ensemble, ils ne se connaissaient pas, seules la danse et la bonne humeur semblent être les dénominateurs communs.

Ils ont vécu intensément et passionnément chaque jour de ce mois. Les journées étaient ponctuées par des ateliers de présentation de pays ; ces présentations de pays ont eu lieu le soir dans l’amphithéâtre du lycée Grand Air, devant des amis Lions. Cette année, plusieurs groupes de stagiaires ont choisi comme thème le mariage. C’est un fait, cette institution n’est pas la même dans tous les pays et il est fort intéressant de voir que les formes sont différentes d’un pays à l’autre ; le mariage les a entraînés invariablement sur la condition de la femme, sur la famille... Toutes les présentations ont été sublimées par la justesse et la générosité de nos stagiaires, l’émotion et la sincérité.

Il en a été de même pour les ateliers d’écriture, de théâtre et de musique.

Cette année, comme l’an passé, nous avons sollicité nos stagiaires afin qu’ils écrivent leurs réflexions sur le thème du stage : « De la grotte au cloud, le numérique fait-il de nous des numéros ? ». Ces ateliers ont été animés (pour la première fois) par Andréa Le Masne (club La Baule Océanes) et Damien et Julia Le Tilly, fidèles bénévoles du CIFC depuis de nombreuses années. La production de nos jeunes francophones a dépassé nos espérances, ils ont tous écrit des textes fort intéressants sur le sujet, intégrant des angles d’approche différents. Ils ont manié l’autodérision avec vigueur et humour, conscients des limites de ces outils numériques qu’ils utilisent au quotidien.

Puis, il a fallu « mettre en scène » toute cette prose, ce fut la tâche matinale de Stéphanie Feauveau (club Nantes Centre), assistée de Nicolas Malbasa, jeune comédien Serbe (stagiaire CIFC 2015). Ils ont travaillé leur posture, leur voix, leur savoir-être….certains pour la première fois ! Ils ont découvert les enjeux d’une bonne communication orale (et cela pourra leur être utile pendant leurs études ou leur recherche d’emploi).

Enfin, Yves Desrues (Lions Club Saint-Nazaire Loire) a eu pour mission de coordonner les musicien(ne)s, les chanteurs et chanteuses, tous fort talentueux. Ils ont chanté, joué du piano, du violoncelle ou du ukulélé, tous les jours et n’ont pas hésité à réécrire certaines paroles de nos chansons françaises afin de rester « dans le thème » !

Amis Lions, vous avez été nombreux à nous rejoindre également pour assister aux conférences. Elles ont été remarquables et nos conférenciers (amis Lions pour la plupart) ont su transmettre avec justesse et expérience bien évidemment, leur savoir. Il est à noter cette année que les stagiaires étaient très participatifs pendant les conférences et les débats, au terme des conférences, ont donné lieu également à des échanges assez pertinents. Quelques amis Lions présents étaient même surpris par leur niveau de culture et leurs capacités à suivre les conférences.

Comme chaque année désormais, le spectacle de clôture a été un véritable feu d’artifice. Ce fut magique, merveilleux, les talents des uns et des autres conjugués ont su captiver et séduire véritablement pendant deux heures et demie, l’attention des 250 spectateurs présents.

Merci à vous amis Lions de rendre possible cette merveilleuse action des Centres Internationaux Francophones. Vous avez permis à des jeunes de s’ouvrir à notre culture française dans l’amitié entre les peuples. Vous avez permis à des jeunes d’améliorer considérablement, pour certains d’entre eux, leur niveau de français. Vous avez permis à des jeunes francophones d’être des ambassadeurs de notre langue dans leur pays et d’être aussi des ambassadeurs de notre mouvement Lions dans leur pays.

Encore une fois, nous bénévoles, sommes fiers d’être Lions, nous sommes, dans cette action, au cœur de notre engagement et de nos valeurs.

« We Serve » prend tout son sens pendant ces trois semaines Bauloises !

En effet, il ne faut pas oublier que toute cette organisation fonctionne grâce aux nombreux ami(e)s Lions ou conjoints qui œuvrent quotidiennement, tout le mois, à la cuisine, au ravitaillement, à l’intendance, à l’organisation des activités des stagiaires. Merci à chacune et chacun d’entre eux !

Nous allons conclure par ces phrases, que nous ne modifierons pas, de nos stagiaires :

  • C’est une chance que de pouvoir s’unir tous sur quelque chose là où nos sociétés actuelles échouent, il suffit d’une étincelle pour braver l’impossible
  • C’est un séjour inoubliable. Chaque jour est unique et différent.
  • On ne va jamais oublier cette expérience magnifique. Merci Les Lions.

Stéphanie Feauveau,
Club Nantes Centre

Eliane Martin,
Club La Baule Océane
Membres du Comité d’organisation du CIFC.

 
___________________________________________________________________

 

Rapport de stage du 16 au 22 juillet

ddL’atmosphère de fête du 14 juillet et de la coupe du monde se poursuit pendant les ateliers de la deuxième semaine. On commence à apprendre les chansons, à écrire et à essayer les sketchs de théâtre… Le spectacle de la soirée de clôture prend forme petit à petit.

Mais au CIFC on ne se repose jamais et donc cette semaine le travail est redoublé, parce qu’il faut préparer les exposés de présentation des continents ! L’Amérique débute lundi 16 après le dîner et la présentation, riche en images, danses typiques (merengue, salsa, samba…) et informations intéressantes, a un immense succès !

Mardi 17, c’est le tour de l’Europe et de l’Afrique. Les européens nous conduisent dans un voyage du siècle des Lumières jusqu’à nos jours et ils nous invitent à un mariage kosovien-albanais et à la fête d’anniversaire d’un jeune ukrainien. Ensuite, les représentants de l’Afrique du Nord nous montrent leurs traditions et quelques scènes de la vie quotidienne de leurs pays arabophones. Le public apprécie énormément et les moments d’émotion ne manquent pas, grâce aux mots sages et chaleureux de Christian Amigues !

dd

Mercredi 18, le programme de la journée se révèle un peu différent. Après les ateliers du matin, on part en car pour piqueniquer au bord de la mer et participer à une réception à la mairie du Croisic. Madame Michèle Quellard, maire de la ville, nous illustre l’histoire et les activités du Croisic et, pour la remercier, nous lui remettons le fanion du CIFC 2018. Mais les surprises ne sont pas encore finies : monsieur Gerard Le Cam, président de la SNSM (Société Nationale Sauvetage en Mer) locale, nous fait visiter la station de sauvetage et après on a l’opportunité de faire une sortie en mer. Le soir, tout le monde est fatigué, mais aussi heureux et prêt à assister à l’exposé de l’Asie centrale. Nos amis asiatiques ont préparé une représentation alternative du conte du Petit Prince qui découvre l’Ouzbékistan, la Mongolie, le Kazakhstan, le Kirghizistan et l’Azerbaïdjan au lieu de différentes planètes.

ddJeudi 19, monsieur Yves Métaireau, maire de La Baule, nous accueille dans la salle du Conseil municipal pour répondre à nos questions sur la vie de la ville et se confronter avec nous sur plusieurs sujets. Après la rituelle remise du fanion, on prend une photo tous ensemble devant la mairie avec le panneau des Lions et les t-shirts officiels des CIF. De retour au lycée, le dernier exposé nous attend : les stagiaires vietnamiens, indonésiens et indiens portent leurs magnifiques tenues traditionnelles et interagissent avec le public en posant questions sur les stéréotypes concernant leurs pays. La soirée se termine au rythme des danses typiques de chaque nation.

Le weekend s’approche et vendredi, après les ateliers habituels, on remonte dans le car pour aller découvrir la Bretagne. Stagiaires et animateurs passeront la fin de semaine chez les familles d’accueil des Lions clubs de Loudéac, Saint Brieuc, Lannion et Perros-Guirec. C’est l’occasion de connaitre et de remercier tous les Lions qui rendent possible le CIFC et de créer des liens indestructibles. On participe à divers événements et réceptions, on organise des échanges de fanions et on visite des endroits exceptionnels comme le petit village médiéval de Moncontour… Le temps s’envole et le moment de se saluer est déjà arrivé, mais on gardera des souvenirs inoubliables de cette petite aventure !

Stéphanie Feauveau
(Lions Club Nantes Centre et membre du comité d’organisation)


___________________________________________________________________

Rapport de stage du 5 au 15 juillet

dd

 dd


« Paris sera toujours Paris, la plus belle ville du monde » Maurice Chevalier corrobore cette idée que la capitale française a un rayonnement international ! Après y avoir passé justement deux jours en compagnie des autres centres, le CIFC s’en va en direction de Chambord, ville où le château trône dans la forêt adjacente. Un lieu chargé d’histoire que chacun apprécie en rêvant dans l’escalier de Léonard de Vinci... C’est la Renaissance qui va faire naître ce type d’architecture et les jardins « à la française » qui agrémentent ce lieu chargé d’histoire.


Nous sommes évidemment très excités lorsque notre car pointe le bout de son nez à la Baule ; ça y est on est arrivé !

Nous ouvrons une autre bulle où nous logeons dans des familles. Certaines se retrouvent autour d’un repas, d’autres dans une visite à Saint-Nazaire, Guérande ou ailleurs. C’est une première étape d’intégration car nous sommes deux ou trois par famille et c’est une occasion de se lier d’amitié avec nos futurs amis du monde !

Après cette petite parenthèse, les stagiaires arrivent l’un après l’autre au lycée Grand air de La Baule le mercredi 11 Juillet ; ça y est le coup d’envoi est lancé ! On entre à présent dans la phase de découverte qui sera de courte durée car on est mis dans le bain très vite... Les horaires à respecter sont le plus difficiles car tous n’ont pas la même notion du temps et de la ponctualité. Le réveil à 7h30 en surprend beaucoup mais on est heureux d’être là.

Nous entamons le séjour par une première conférence sur le Lionisme et Médico, l’organisation du Lions International, celle des Lions de France et les valeurs qui fondent cette association. Intéressant, enrichissant sont les mots qui reviennent dans la bouche des stagiaires. De même pour la conférence sur la femme dans la société française du 20ème  siècle animée par Andréa Le Masne. Le débat qui s’ensuit est riche en points de vue et des désaccords se sont d’ailleurs révélés. C’est ça aussi le CIFC. Nous vivons une confrontation des cultures et nous apprenons les uns des autres ; on doit se respecter et ôter nos œillères pour progresser et c’est un enjeu du stage que nous pointons du doigt.dd

Puis les ateliers de théâtre, musique et écriture s’enchainent avec d’autres ateliers nous permettant de préparer les exposés de pays que nous présenterons en groupes formés par continents ; une nouvelle occasion de travailler ensemble par petit groupe et de lier connaissance.

Le ton est donné ; nous allons travailler et la plage ne nous verra pas souvent bien qu’il fasse un temps exceptionnel.

Le 14 juillet, le programme qui nous attend est spécial et plein de surprises. Pour célébrer la fête nationale française, nous nous habillons avec nos tenues traditionnelles et défilons à travers les rues de La Baule en chantant La Marseillaise et l’Hymne des CIF : un moment formidable de joie et d’émotion !

Après le défilé, nous avons la chance de visiter le marché de La Baule avec ses couleurs et ses parfums et d’être accueillis par les commerçants qu’y travaillent.

Mais la journée n’est pas encore terminée ! Pendant l’après-midi, stagiaires et amis Lions, débutants et professionnels participent tous ensemble au concours de pétanque. Quelqu’un gagne, quelqu’un perd, mais tout le monde s’amuse.

Pour conclure dignement la commémoration de la prise de la Bastille, le soir on se promène jusqu'à la plage et on admire le spectacle de feu d’artifice.

Le jour suivant, la France entière attend avec impatience et un peu d’appréhension la finale de la coupe du monde. Certains stagiaires partagent ce même enthousiasme et décident de regarder le match dans l’amphithéâtre avec les bénévoles. Tout le monde incite « Allez les bleus, allez les bleus ! » avec le drapeau français dessiné sur la joue et grâce au support des fans, l’équipe française remporte la victoire sur la Croatie !

En même temps, les autres choisissent de visiter le musée des marais salants de Batz sur Mer, où ils apprennent l’histoire des paludiers de la région.

Le soir la joie pour la victoire est palpable : on dîne en plein air, on danse et on chante « On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions ! »

 Une première décade bien remplie, riche en émotions et parfaitement réussie.

Stéphanie Feauveau
(Lions Club Nantes Centre et membre du comité d’organisation)

___________________________________________________________________

 

dd

Le Thème et les rendez-vous des Lions !

Nous allons vivre quelque chose d’extraordinaire et de fabuleux en Juillet prochain, et nous invitons tous les Lions du District à partager cet événement !

Les jeunes, que nous ne connaissons pas encore, vont très certainement une nouvelle fois, faire de ces quelques semaines de francophonie, un point d’orgue fantastique dans leur vie et de manière induite, dans la nôtre aussi.

Le site de l’AMICIF leur est maintenant ouvert afin qu’ils puissent y déposer leur dossier de candidature.

Pour notre Centre « Culturel » de la Baule, nous avons retenu le thème suivant :

« De la grotte au Cloud…le numérique fait-il de nous des numéros ? »

C’est un thème d’actualités et nous sommes certains que cette génération, dite « Z », ne sera pas en manque d’idées pour commenter et apporter des réflexions fructueuses sur ce sujet.

Dates à retenir en 2018 pour nos rendez-vous amis Lions :

  • Samedi 17 mars à 9h, au club house de « La Baule Côte d’Amour » (24 ave. Dubreton à La Baule, tout près de l’aérodrome), sélection des dossiers des candidats au CIFC 2018 ; un bon moment d’échanges entre Lions dans la bonne humeur et avec toute la rigueur qui s’impose pour l’examen et l’attention que nous nous devons de porter à ces multiples candidatures.

Un buffet convivial sera prévu comme chaque année pour les participants ; merci de prévenir Christian Amigues (amigues.christian@gmail.com) si vous souhaitez vous y inscrire.

  • Samedi 7 et dimanche 8 juillet, visite du Mans et accueil dans les familles Lions.
  • Dimanche 8 juillet, arrivée des jeunes à La Baule (en soirée lors du BBQ des familles) et accueil dans les familles Lions jusqu’au mercredi 11 juillet 14 h où ils intègreront le lycée de Grand Air.
  • Samedi 14 juillet, participation à la cérémonie de la fête nationale et dîner des familles « Crêpes & Galettes » avec soirée dansante.
  • Wek-end du 20/21 juillet, visite de la zone 13 et accueil dans les familles Lions.
  • Lundi 30 juillet à 18 h, grande fête de clôture, salle des Floralies à La Baule.
LES DOCUMENTS UTILES
Programme 2018
Liste des stagiaires
Invitation soirée de clôture du 30 juillet  A remplir sur votre ordinateur avant de l'imprimer et de la poster
Plaquette de présentation CIFC 2018

Soyez nombreux à venir partager avec nous, tous ces moments de bonheur et de joie en juillet prochain. N’hésitez pas à venir déjeuner ou dîner au lycée, vous ne le regretterez absolument pas.  Vous pourrez ainsi dialoguer, échanger. L’échange c’est le meilleur moyen de s’oublier soi, de s’ouvrir à ces jeunes et d’être perméable à leurs cultures différentes. L’appartenance géographique, économique, sociale et culturelle sont la richesse et l’essence même de notre centre culturel francophone, ici à La Baule. Un philosophe, Homère à notre souvenir, mais nous n’en sommes pas certaines, a dit ceci : « La joie ne dure pas, elle arrive dans les rares moments libres de notre existence ». Eh bien, nous vous assurons que la joie dure chaque instant, dans chaque moment que nous vivons avec nos jeunes.

Stéphanie Feauveau
(Lions Club Nantes Centre et membre du comité d’organisation)

Eliane Martin
(membre du comité d’organisation et épouse de Lions La Baule Côte d’Amour)

 ___________________________________________________________________

 

CIFC 2017

 

dd





Découvrez le rapport complet
de l'édition CIFC 2017
ICI

Revivez en images
la fête de clôture de La Baule
ICI










CIFC 2017 …
Celui d'un grand moment d’émotion ….

ddQuelle belle image que celle de Günay, notre jeune stagiaire turc d’Istanbul, main dans la main, avec Mariam, notre stagiaire arménienne, lors de la Fête de Clôture du CIFC 2017. Une photo de paix… mais elle était là, bien réelle cette photo, devant nous, vivante, animée d’un désir réel de concorde et de pacification pour leur deux pays. Notre ami Lion Armand Nedjib en a rédigé un témoignage vibrant que vous trouverez ICI.

 ___________________________________________________________________

dd




Le C.I.F.C.

notre Panthéon estival

Beaucoup d’émotion le 18 juillet dernier dans l’amphithéâtre du lycée Grand Air à La Baule…des larmes mêmes …

Günay, notre jeune stagiaire turc d’Istanbul, main dans la main, avec Mariam, notre stagiaire Arménienne. Une photo de paix… mais elle était là, bien réelle cette photo, devant nous, vivante, animée d’un désir réel de concorde et  de pacification pour leur deux pays…  Notre besogne à nous, membres des CIF est là : cimenter, lier, unir, resserrer les liens entre ces jeunes qui seront demain peut-être en responsabilité dans leurs pays. Commencer à faire naître les germes de ces semailles faites ici à La Baule dans notre centre culturel francophone… Ce n’est que du bonheur…

Ce centre 2017 a été une fois encore un creuset d’idées et d’échanges, beaucoup de dialogues entre tous ces jeunes, entre les jeunes et nous les bénévoles, énormément d’interactivités. Parfois, ce n’est pas facile… On a dû nous-mêmes se remettre en question… chercher une solution à un problème … essayer de percer une sensibilité que nous ne connaissions pas, une culture que nous ne savions pas appréhender mais c’est cela aussi notre force, notre raison d’être et de continuer notre mission au CIFC, ici chez nous à La Baule.

Qu’ont fait nos stagiaires tout au long de ce mois de juillet ? Cette question qui mérite d’être posée par chacun et chacune de vous, membres des Lions Club de France, nous allons y répondre. Nos stagiaires ont beaucoup travaillé ensemble, ils ont échangé, dialogué, ils ont communiqué, ils ont partagé leur culture dans les ateliers de présentation de pays à travers les continents. Ces ateliers animés par nous-mêmes membres du comité d’organisation, ont été en quelque sorte, des laboratoires d’échanges et de transmission de culture, des cultures. Ils se sont livrés un peu, beaucoup, pour nous faire connaître leurs différences culturelles, pour nous les exposer en soirée devant leurs amis et devant les amis Lions présents et ce n’est pas toujours facile pour eux, croyez-nous. Ils ont choisi pour la plupart d’entre eux un thème d’accroche à présenter car ils sont tous d’accord pour dire que les généralités sur leurs pays sont dorénavant accessibles à tous via la presse et  le numérique. Un exemple,  les pays du continent Africain ont été saisis sous l’angle de la femme et du mariage, les pays d’Europe du Sud, sous celui de la géopolitique, ceux d’Amérique du Sud ont préféré la danse et la chanson.

Mais ce n’est pas tout. Tous les matins, nos stagiaires sont répartis en petits groupes et se partagent les 3 ateliers : Ecriture, Théâtre et Musique. Le but est de préparer la Fête de Clôture … mais pas seulement. Ces ateliers sont aussi l’occasion pour eux de parler, d’échanger autour du thème de l’année «Différences, Diversités, Altérités».

En atelier Ecriture Françoise les a interrogés sur « leurs » différences. Les retours ont été surprenants, certains se sont confiés, ont parlé de leur vie, personnelle, intime. Ainsi, grâce à ce travail, ils ont TOUS choisi d’ECRIRE les textes du spectacle. Au revoir Baudelaire, Rimbaud et Molière … Ce sont bien nos stagiaires qui ont produit l’intégralité du spectacle 2017. Quel retour, pour nous Français de métropole ! L’image qu’ils ont de notre pays nous a laissés parfois pantois !

En atelier Théâtre, Stéphanie, aidée de Nikola (stagiaire Serbe de 2015), a le plaisir de mettre en scène les fables, contes, poèmes et autres sketches. La majorité des stagiaires ne sont jamais monté sur scène. Il s’agit d’appréhender l’expression corporelle, la voix, la posture, de se faire confiance et souvent de s’interroger sur « quelle image je renvoie ? ». Ce travail pourra leur être utile, par la suite, pour préparer des oraux d’examens voire des entretiens d’embauche.

En atelier Musique, Yves a sélectionné quelques chansons bien françaises…qu’ils n’ont pas hésité à réécrire pour certaines ! Il doit aussi accorder les musiciens virtuoses que nous avons accueillis : Sofia (Cuba) qui joue du Luth, Natali (Palestine) au Piano, Luis Fernando (Mexique) à la guitare…avec les belles « voix » de Ivan (Russie), ou Camilla (Brésil).

Nous n’oublions pas le temps des différentes conférences à savoir :

  • Le Lions International et Médico Lions de France
  • Prévention des conduites à risques
  • La femme dans la société française
  • Le monde de la BD
  • L’organisation territoriale locale
  • La Laïcité
  • L’Œnologie

Elles ont été très appréciées, elles ont été écoutées et entendues. Elles ont suscité à l’issue, beaucoup de débats passionnés pour certains d’entre eux, des questions aussi.  Il est à noter que nos conférenciers, des amis Lions pour la plupart d’entre eux, ont également pris duplaisir à répondre.

On ne peut pas oublier non plus les différentes sorties effectuées lors de ce mois de juillet. Nous  avons rencontré beaucoup de clubs Lions que ce soit en Bretagne sud ou en Bretagne nord et en Pays de Loire. Nous avons été accueillis très chaleureusement et très cordialement  à chaque fois…. Merci à vous amis des clubs du Mans, de Laval, de Mayenne, de Château Gontier, de Châteaubriant, de Quimperlé, de Carhaix, de Concarneau, de Quimper, de Brest, de Fougères, de Dinan, de Dinard, de Saint Malo sans oublier les amis des clubs de La Baule de La Roche Bernard et de Saint Nazaire.  Amis Lions vous avez su donner beaucoup spontanément et sincèrement à nos jeunes, à chaque retour leur ressenti était plus que positif. Nous insisterons aussi sur des remises de fanions pour certaines d’entres elles extraordinaires… Comment oublier les réceptions organisées par différentes mairies et dans les clubs ?

Nous n’avons pas failli non plus en ce qui concerne le dernier C de notre sigle. Nous avons défendu la culture française dans sa globalité qu’elle soit littéraire, musicale, artistique, gastronomique, patrimoniale… C’est notre force et nous avons voulu le faire savoir, la faire connaître, la faire passer à chacun et chacune de nos stagiaires.  Nous ne pouvons pas dans cet article tout nommer mais citons notre visite au Musée de l’Orangerie à Paris, notre visite au tout nouveau Musée des Arts à Nantes, notre sortie aux Machines de l’Ile, au Mont Saint Michel ou au Puy du Fou. Et pour les heureux convives du 29 juillet…c’était notre soirée de clôture… vous avez très certainement beaucoup apprécié, savouré même, la production finale entièrement créée par nos jeunes.

Merci à vous Lions d’ici ou d’ailleurs d’être venus ne serait-ce qu’un midi ou un soir nous rencontrer là haut sur la butte au lycée Grand Air pour vivre et partager l’espace de quelques heures l’amitié, la tolérance, la joie, les cultures autres et diverses…

Nous le savons en septembre, il y a la journée internationale de la paix et nous, au CIFC, nous défendons entre autres cette valeur en juillet certes, mais aussi tout au long de l’année. Le CIFC est incontestablement une œuvre au service de la paix, un instrument de paix et de tolérance pour les jeunesses du monde. Que vive notre culture francophone avec et au travers des autres cultures.

Nous souhaitons terminer cet article avec le témoignage d’Elena Margherita, notre stagiaire italienne, elle renforce et consolide les mots que nous avons posés dans ce texte.

Stéphanie Feauveau,
(Lions club Nantes, Ile de Nantes – membre du comité d’organisation)

Eliane Martin,
(Epouse de Lions La Baule Côte d’Amour – membre du comité d’organisation

« Chers amis stagiaires et bénévoles,

Je vous écris ces mots de ma chambre en Italie et c’est vraiment comme si tout ce que nous avons vécu ensemble pendant ce mois de juillet c’était un rêve.
Je désire vous remercier parce que cette expérience m’a enrichie culturellement et spirituellement, parce que vous avez comblé mon cœur d’amour (et rempli mon ventre de nourriture) et, surtout, parce que vous avez donné vos âmes, vos idées, vos personnalités et vos sourires aux autres sans rien demander en échange.

Vos mots d’amour et de remerciement dans ma plaquette m’ont émue et je souhaite vous dire que si j’ai été si tendre et gentille à votre égard c’est seulement grâce à vous : avec votre affection et votre chaleur vous avez fait ressortir ce qu’il y a de mieux en moi.

Merci car vous avez réussi une « mission impossible » : vous avez fait confiance en moi et ainsi vous m’avez donné de la confiance en moi-même, qui est une chose qui me manque souvent.
C’est avec un énorme plaisir que j’ai partagé avec vous les différentes activités et profité de chaque instant en compagnie et c’est un honneur pour moi d’avoir eu la chance de connaitre chacun d’entre vous, car vous m’avez donné une nouvelle conscience de ce qui m’entoure !

Hier quand je vous ai salués, j’avais les yeux souriants et le cœur qui pleurait, mais le soir, quand mon avion a décollé, j’ai commencé à pleurer comme un bébé sous les yeux étonnés de ma voisine, puisque à ce moment-là j’ai compris que je ne verrai plus vos visages amicaux chaque jour…

Cette pensée a réveillé en moi une douleur qu’on peut comparer seulement à un cœur brisé à la fin d’une histoire d’amour et encore maintenant j’ai du mal à retenir mes larmes et mon désespoir. Pour citer Cesare Pavese, un auteur italien que j’aime beaucoup, « ça s’appelle nostalgie et elle sert à nous souvenir qu’heureusement nous sommes fragiles ».

Cependant, je veux croire à Christian quand il dit que ce n’est que « la fin du début » et donc que je vous garderai à jamais dans mon cœur et que, tôt ou tard, on se reverra quelque part dans un monde qui est désormais devenu sans frontières pour nous tous !
Vous êtes extraordinaires !

Je vous aime

Elena Margherita (Italie)


_______________________________________________________________________

CIFC 2017
Rapport des dernières semaines

dd

Après leur séjour dans les familles de Vannes, Quimperlé, Concarneau, Quimper et Brest, les stagiaires sont rentrés à La Baule pour reprendre la préparation de la fête de clôture dans les ateliers de littérature, musique et théâtre. Nous avons pu aussi assister aux exposés présentant les différents continents des stagiaires.

Cependant, le travail a été mis de côté quelques instants durant les ateliers de peinture et de bande-dessinée avec Sophie PETETIN et Gautier DUCATEZ.

Par ailleurs, nous avons visité le Croisic et fait une sortie en mer avec le SNSM.

Finalement, le week-end a été fatiguant, mais surtout, inoubliable : après une visite dans la ville de Nantes, nous sommes allés voir le spectacle du Puy du Fou vendredi soir. Le lendemain matin, nous avons rejoint les familles d’accueil dans les villes de Dinan, Fougères, Dinard, et Saint-Malo.

dd

Nous avons terminé dimanche avec une sortie au Mont Saint-Michel, où nous nous sommes promenés et avons mangé dans le restaurant d’un ami LIONS.

La dernière semaine de notre séjour au CIFC commence avec les ateliers pour préparer le spectacle de clôture, et aussi avec de la tristesse à l’idée de bientôt quitter le centre pour rentrer dans nos pays.

Nous avons eu les dernières conférences : la Laïcité Française par Bruno MAINGUY et L’Œnologie par Joël LEGOFF, où nous avons pu goûter du vin blanc de Loire en fin de l’exposé.

dd

Mardi, c’était un jour spécial parce que les familles d’accueil ont reçu les stagiaires chez eux pour préparer le plat traditionnel de leurs pays et qu’ils ont présenté pendant le diner international où nous avons reçu les familles d’accueil qui se sont régalées.

Mercredi, nous avons fait un parcours sportif dans le Bois d’Amour. Puis, Marie Claude Maligne, adjoint au maire, a présidé au mariage fictif de Terka de République Tchèque et Ricardo du Mexique à la mairie d’Escoublac en présence d’une nombreuse assistance.

En fin de semaine, nous avons répété les sketches, chansons, danses et poèmes pour la fête de clôture aux Floralies, où plus de 250 invités ont profité d’un spectacle écrit et réalisé par les stagiaires. Le lendemain soir, nous avons terminé les activités du CIFC avec la fête de l’amitié.

dd

Finalement, les stagiaires ont dû se dire « à bientôt » puisqu’ils rentraient dans leur pays. C’est maintenant leur tour de partager cette expérience, cet esprit d’amitié, et tout ce qu’ils ont appris à propos de la France pendant ce mois avec leurs amis, les bénévoles et les familles d’accueil.

En partant tous ont répété : MERCI, MERCI, MERCI LES LIONS !


Stéphanie FEAUVEAU

La première semaine du CIFC

dd
A
près un long voyage fatiguant, les stagiaires arrivent tous, un peu confus et craintifs, dans une ville qu’ils ne connaissent pas. Pour la plupart d’entre eux, c’est la première fois qu’ils voyagent à l’étranger. Mais tout cela ne les empêche pas de profiter pleinement de l’échange avec leurs nouveaux amis du monde entier dès la première soirée.


Cette année, le CIFC accueille 43 stagiaires provenant de 34 pays. Après deux jours passés à Paris, nous sommes partis direction Le Mans et Laval où nous avons été très chaleureusement accueillis dans les familles d’accueil. Après deux nuits au Mans et une nuit à Laval, nous n’avions pas envie de les quitter, parce que notre séjour était très court. Mais l’aventure continue. Nous avons déjeuné à Châteaubriand avec nos nouveaux amis LIONS et ensuite nous nous sommes dirigés vers La Baule pour un séjour de 3 jours en famille avant l’installation au lycée Grand Air lundi matin.
__________________________________________________________________________________________


Vidéo du CIFC 2016


 ________________________________________________________________________________________________

Organisation

Responsable  Christian et Corinne AMIGUES - Lions Club Saint Nazaire Loire         
                       Vice-président des  Centres Internationaux Francophones
                       2,  impasse de la chaussée du bourg – 44117 Saint André des Eaux
                       Courriel: amigues.christian@gmail.com - Portable : 06.80.03.99.41

Responsables adjoints  Pierre CERTENAIS – Lions Club La Baule Côte d’Amour  44500 La Baule
                                       Damien LETILLY – AMICIF

Secrétaire  André et Eliane MARTIN - Lions Club La Baule Côte d’Amour  44500 La Baule

Trésorier Claudie DESRUES – Lions Club Guérande Fleur de Sel   44600 Saint Nazaire

Restauration  Alain VERPORT - Lions Club Saint Nazaire Loire   44380 Pornichet
                       Pierre RENAUDIN - Lions Club Laval Premier   53000 Laval
                       Jean Claude LEMAITRE – Lions Club Carhaix Poher  29900 Concarneau
                       Alain LEHEBEL - Lions Club Saint Nazaire Loire  44600 Saint Nazaire

Professeurs  Françoise LATANNE (littérature) - Yves DESRUES (musique)
                      Stéphanie FEAUVEAU (théâtre) - Damien LETILLY et Yulia (écriture et FLE)
_____________________________________________________________________________

                       Centres Internationaux Francophones
Rassembler des jeunes de diverses nationalités pour créer entre eux des liens d'amitié et développer la connaissance de la culture française.
Voir le site
Vidéo Fête de l'amitié 2015

Une action majeure pour le rayonnement de la langue et de la culture française
dd
Chaque année, environ 200 jeunes des 5 continents arrivent et séjournent à Paris pendant 3 jours avant leur stage de 3 semaines dans nos 8 centres d'accueil et 1 semaine dans une famille de Lions. Les activités de chaque centre sont organisées autour de deux pôles : la culture et l'amitié entre les peuples, dans le but de développer chez les jeunes participants la connaissance de la langue et la culture française, et d'améliorer leur compréhension multiculturelle. Chaque centre se consacre à un thème particulier : patrimoine français, environnement, nature, rencontres universitaires, formation aux actions de service et études françaises.

LES BUTS DES CENTRES INTERNATIONAUX FRANCOPHONES sont de promouvoir :
* Le développement de la compréhension internationale, la paix, l'amitié et l'entente entre les peuples par les jeunes.
* Le développement de la langue et la CULTURE FRANCAISE
* L'association des JEUNES et des LIONS CLUBS de France pour préparer ensemble un monde meilleur.
Les CIF ont accueilli plus de 8 500 jeunes depuis 56 ans