dd
Les enjeux du Centenaire (par Antony PENAUD)

Le Centenaire représente une extraordinaire opportunité pour dynamiser le Lions Clubs International en France. Notre pays, qui a été le troisième Etat européen à adhérer au Lionisme, se doit de participer avec succès au défi de service qui nous est proposé par OAK BROOK, sur quatre années, pour célébrer notre Centenaire.

Cette célébration représente une opportunité pour mieux sensibiliser les Clubs à l’indispensable dimension internationale de notre Association qui doit être perçue par tous nos membres. Faire mieux connaître cette dimension internationale, c’est une fierté et notre rayonnement local en bénéficie.

Cette célébration est aussi une opportunité pour fédérer l’ensemble de nos Clubs, relancer les Districts, nous faire mieux connaître.

Il nous faudra donc faire de l’Image avec pour thème « Là où il y a un besoin, il y a un Lion », mais nombreux également parmi nous sont ceux qui souhaitent  que ce Centenaire soit l’occasion de faire une belle et grande Fête de Lions.

 En attendant, et pour l’immédiat, attelons nous d’abord au 1er objectif d’OAK BROOK qui est de venir en aide à 100 millions de personnes d’ici décembre 2017, soit 100 millions de services  dans les domaines de la vue, de la jeunesse, de la faim et de l’environnement.

A ce jour, 32 millions d’actions sont déjà réalisées et nul doute que ce 1er objectif sera atteint, mais plus il sera dépassé, plus notre image sera grande. Chaque Club de France et notamment de notre District doit contribuer à la réalisation de cet objectif. Il suffit de déclarer ses actions, dans les quatre domaines ciblés, sur le site  My LCI. « mylci@lionsclubs.org »

 Il faut le faire avant le 15 juillet pour l’année lions en cours. Au moment de la Convention de Deauville, aucun club de France n’avait encore déclaré ses actions. Il est grand temps de réagir et il serait bien que notre District soit le premier (ou parmi les premiers) à montrer l’exemple.

 Je te remercie de prêter attention à ce courriel et surtout d’y donner suite.

 Avec  toute mon amitié,

Antony  PENAUD,  Coordinateur Centenaire