dd

QU' EN-EST-IL DU CENTENAIRE ?

RECAPITULATIF ET POINT ACTUEL

 

Le Centenaire représente une extraordinaire opportunité pour dynamiser le Lions Clubs International en France. Notre pays, qui a été le troisième Etat européen à adhérer au Lionisme, se doit de participer avec succès au défi de service qui nous est proposé par OAK BROOK, sur quatre années, pour célébrer notre Centenaire. Cette célébration représente une opportunité pour mieux sensibiliser les Clubs à l’indispensable dimension internationale de notre Association qui doit être perçue par tous nos membres. Or bon nombre de Clubs, qui se plaisent à vivre en autarcie, oublient cette dimension internationale qui fait la force de notre Mouvement. Faire mieux connaître cette dimension internationale doit être un devoir et une fierté, d’autant que notre rayonnement local en bénéficie. Cette célébration du Centenaire est aussi une opportunité pour fédérer l’ensemble de nos Clubs, relancer les Districts et nous faire mieux connaître. Il nous faudra donc faire de l’image avec pour thème « Là où il y a un besoin, il y a un Lion », mais nombreux également parmi nous sont ceux qui souhaitent que le Centenaire soit l’occasion de faire une belle et grande Fête de Lions.

En attendant et pour l’immédiat, attelons-nous d’abord au premier objectif d’ OAK BROOK qui est de venir en aide à 100 millions de personnes dans le monde d’ici le 31 décembre 2017, soit 100 millions de services dans les domaines de la vue, de la jeunesse, de la faim et de l’environnement. A ce jour, 50 millions d’actions services sont déjà réalisées et nul doute que ce premier objectif sera atteint, mais plus il sera dépassé, plus notre image sera grande. Chaque club de France et notamment de notre District doit contribuer à la réalisation de cet objectif. Il suffit de déclarer ses actions, dans les quatre domaines ciblés, sur le site « MyLCI » ( mylci@lions.clubs.org  ). Le Secrétaire de District, Jacques Giuliani , qui vous a précisé le mode opératoire au dernier Congrès d’Automne, reste à votre disposition à ce sujet. Le deuxième objectif d’OAK BROOK est d’augmenter nos effectifs (3 nouveaux membres par club/an durant cette année Lion) et de créer de nouveaux clubs. Cela n’est évidemment pas une surprise pour vous. OAK BROOK n’est pas à court d’idées pour inciter les Lions à remplir ce deuxième objectif. C’est ainsi que le Club ou les Clubs les plus performants recevront un voyage gratuit pour deux personnes à la Convention Internationale de Chicago. Par club le plus performant, OAK BROOK veut signifier le club ayant parrainé un nouveau club et présentant la plus importante progression du nombre de membres du club cumulé avec ceux du nouveau club. De même, le District ayant le plus grand nombre de créations de clubs en valeur relative se verra remettre cinq voyages gratuits pour deux personnes à la Convention de Chicago. Certes, l’avenir de notre Association dépend de l’extension des effectifs, mais n’oublions pas que celle-ci ne doit pas se faire à n’importe quel prix et que la qualité doit toujours primer sur la quantité.

En dehors de ces objectifs à satisfaire, que devons-nous faire en France et dans notre District ? Les Coordonnateurs du Centenaire, un par District, nommés par OAK BROOK pour quatre ans sur propositions des Gouverneurs de nos quatre Conseils, ont pour mission de répondre à cette question. Présidés par Jean Oustrin, Past Directeur International, ils doivent après réunions de travail en commission, faire des propositions aux Gouverneurs, et ces derniers décideront.

Où en sont pour l’instant nos réflexions et propositions ?

Au niveau national :

-Le centenaire, rappelons –le, doit être avant tout la Fête des Lions, autrement dit une fête de famille dont les modalités sont loin encore d’être arrêtées. Elle s’inscrira donc dans de la communication interne.

-Le District Ouest sera en première ligne en tant qu’organisateur de la Convention Nationale de Nantes qui aura peut-être lieu au château d’Anne de Bretagne.

-Il faudra d’abord que nous soyons nombreux (au moins 2000 Lions, en dehors des conjoints).

-La Journée de l’Ethique prendra le nom de Journée du Centenaire et aurait lieu le vendredi du week end de l’Ascension ( à la place de la Journée des Commissions qui serait avancée au jeudi ). Lors de cette journée du Centenaire sera organisé un colloque sur l’humanisme avec quatre grands témoins renommés axant leur conférence sur la vue, la jeunesse, la faim et l’environnement et cela sous l’angle de l’humanisme plus que de l’humanitaire.

-Une grande soirée de Gala avec feu d’artifice, sous le patronage de hautes personnalités représentatives, clôturera la Fête du Centenaire. Au cours de cette soirée seront remis de nombreuses distinctions et chèques de bienfaisance. Une distinction à caractère exceptionnel est à l’étude pour récompenser les clubs les plus performants de France. Un gâteau d’anniversaire géant portant 100 bougies est évidemment prévu.

-Un grand concert de musique classique, mettant à l’honneur nos différents lauréats musiciens des années précédentes, aura lieu sans oublier la participation de stagiaires méritants des masterclasses de l’UDELM. Il est déjà prévu, les 18 et 19 mars 2017, un concert salle Gaveau (1000 places) en présence du Président International. Un autre concert de musique moderne sur le Champ-de-Mars à Paris (10 000 places) est également en cours d’organisation, concert où seront invités 1000 enfants handicapés provenant des 15 Districts.

-Nos diverses Associations à visée humanitaire, que nous soutenons, auront des stands dans la rue, dans une configuration type « Marché de Noël ».

-L’Idée d’une parade dans la ville est abandonnée.

-Un timbre-poste commémoratif du centenaire de la création du Lions Clubs International et d’usage courant sera émis par la France (1er jour d’émission à Nantes lors de la Convention Nationale).

-Des cartes de vœux spécifiques au centenaire existeront en ligne.

-La création d’une rose dénommée « Rose du Centenaire Lions » est en cours. Il s’agit en fait d’un rosier agrée et référencé dans tous les catalogues de jardinerie dont la mise en vente aurait lieu en septembre 2016 (chaque District devrait en vendre une centaine).

-Une médaille du Centenaire Lions est aussi envisagée en partenariat avec la Monnaie de Paris (en bronze, argent ou même or).

-Un badge du Centenaire est déjà réalisé mais doit être retouché.

-Un gâteau des rois avec la « fève du centenaire » est à l’étude.

-Des magnets illustrant le Lions Clubs International sont proposés.

-Une exposition de photos sur l’historique du Lionisme est en préparation.

-Une vidéo nationale, des panneaux et kakémonos du centenaire sont en cours de réalisation, sous la responsabilité de la Commission Communication.

-Une grande œuvre nationale ou œuvre du centenaire sera proposée. Le Past Directeur International Georges Placet et moi-même avons mis en avant l’I.R.M.E. en soumettant comme œuvre nationale « un projet international d’étude multicentrique de trithérapie dans les traumatismes vertébraux médullaires » où les Lions seront partenaires à 50 % .Si ce projet d’étude, mené principalement en France, aboutissait (espoir de succès estimé à 80 %), l’avenir des 2000 nouveaux traumatisés vertébraux médullaires par an en France serait transformé, en ce sens que le fauteuil roulant leur serait évité et leur handicap supprimé. La Commission du Centenaire aurait à l’unanimité accepté ce projet, tel quel, si un écueil n’avait surgi au dernier moment, à savoir que cette étude n’entrait pas à 100 % dans le cadre de MyLCI. La Commission a donc proposé comme « œuvre »  du  Centenaire  la « Jeunesse », un thème plus vaste où malgré tout l’I.R.M.E. peut s’insérer car les traumatisés de la moelle épinière sont le plus souvent des sujets jeunes victimes d’accidents de la route. Certains Districts choisiront donc peut-être l’I.R.M.E.(notamment le District Est), mais si ce n’était pas le cas, l’I.R.M.E. sera de nouveau et prochainement œuvre nationale pour que cette étude, sur laquelle on fonde beaucoup d’espoir, soit menée. Son coût est estimé à 500 ou 600 000 euros répartis sur trois ans, soit moins de 200 euros par club et par an. Les Gouverneurs décideront, mais il est évident qu’en ce qui concerne la Jeunesse, il existe bien d’autres alternatives, hautement valables, pour l’œuvre du Centenaire (l’UDELM, VPA, PPLV, LISA, CIF, …).

-N’oublions pas enfin les quatre défis que la « commission du centenaire » souhaite relever, à savoir atteindre en 2018,en ce qui concerne les effectifs du District Multiple 103 France, une situation nette de + 100 membres et remettre un chèque de 100 000 euros à la LCIF, 100 000 euros à la Fondation de France, 100 000 euros à une Association externe au Lionisme de notre choix ( Téléthon ? ).

Au niveau local, de notre District

- En dehors des objectifs d’OAK BROOK et du DM 103 dont nous devons tenir compte, nous aurons nos actions spécifiques au District et aux Clubs. C’est à vous de les déterminer, car cette fête du Centenaire est la vôtre. C’est celle de chaque Club, de chaque Lion. J’ai donc pris soin d’adresser un Questionnaire aux Présidents et Présidentes de club afin de recueillir, après débats dans les clubs, vos suggestions.

-Nos actions doivent servir de communication externe. Il faut faire la fête mais aussi de l’image au niveau du District (avec une grande manifestation à Marseille, puisque c’est la plus grande ville du District), au niveau des Zones (à Aix, Nîmes, Avignon, Briançon...) et au niveau des Clubs, en étalant dans le temps les diverses manifestations et actions entreprises. C’est le Lion dans la Cité que nous promouvons (mais plus la ville est grande, plus c’est difficile).

-Nombreuses sont les idées qui me viennent à l’esprit :

  • une grande Conférence avec dîner-débats à la Chambre de Commerce de Marseille sur un thème porteur faite par un intervenant prestigieux (dans le style de celle que j’avais fait faire avec le Professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine, lors de l’année de Gouvernorat de Michel-André Raymond).
  • une grande Tombola pour une action phare humanitaire associée à une manifestation culturelle, sportive ou ludique.
  • une Oeuvre de District,
  • une Bourse Lion du Centenaire (pour aider un étudiant ou un stagiaire de l’UDELM ), un Prix Lion pour récompenser la meilleure thèse de Doctorat sur l’environnement.
  • la plantation d’un arbre, « l’Arbre du Centenaire du Lions Clubs International », un Ginkgo (mâle) à haute valeur symbolique, dans le parc du 25ème centenaire ou au parc Borely à Marseille.
  • un Livre sur tous les clubs du District avec leur historique et leurs actions.
  • des Concerts, une  Soirée à l’Opéra de Marseille (« le Requiem de Verdi » est déjà proposé par le Club Marseille Résonance).
  • des Expositions diverses, notamment de peintures, de sculptures ou de photos.
  • des Salons de Gastronomie et des Viticulteurs (« cuvée du centenaire »).
  • une Soirée sur un paquebot.
  • une Régate, un Lâcher de ballons aux couleurs du Lionisme, un survol de la Patrouille de France.
  • une Action avec les Districts italiens jumelés avec notre District.

Mais ce ne sont pour l’instant que des idées, et n’oubliez pas que je suis à votre écoute et que vos suggestions seront les bienvenues. Je tiens également à travailler en étroite collaboration avec la Gouvernance, le Bureau, les Présidents et Présidentes de Région, de Zone, les Délégués(ées) de Commissions, notamment l’EME et l’EML ,ainsi qu’avec les Présidents et Présidentes de Club.       

Cependant, un fil rouge demeure qu’il est recommandé à chaque Club de suivre, à savoir pratiquer des « Portes ouvertes », aller à la rencontre des communautés, écrire l’histoire du club, faire du buzz sur les réseaux sociaux, participer évidemment aux défis de service du Centenaire, en n’oubliant pas de déclarer les actions à MyLCI, et fêter le 100ème anniversaire.

Il reste enfin à trouver le financement pour organiser cette célébration du Centenaire, à la fois au niveau national et local. OAK BROOK nous alloue 15000 dollars US/an pour le District Multiple, 2500 dollars pour un District et 250 dollars pour chacun des 15 coordonnateurs. Cela est nettement insuffisant, et le DM 103 (France), les Districts et les Clubs doivent prévoir un budget. Mais surtout et avant tout, nous devons faire appel aux Sponsors au niveau national et local. De plus, même si l’objectif est que les sommes apportées par les sponsors équilibrent les dépenses générées par les fêtes du Centenaire, une avance de trésorerie sera nécessaire. Donc, en pratique et dès maintenant, la « chasse aux sponsors » et aux idées de sponsoring est ouverte.

A propos d’idées, la « Commission du Centenaire » a déjà envisagé de proposer aux clubs de vendre 2700 bouteilles, ou plus, labellisées « cuvée du centenaire du Lions Clubs International », et cela par lots de 3 vins d’exception à prix raisonnable avec un bonus de 5 euros par bouteille vendue pour le club. Dans le même ordre d’idées, le P.I.D. Georges Placet nous informe que les Lions pourront commander des bouteilles de champagne labellisées « champagne du centenaire » au prix de 15 euros avec un bénéfice de 7 euros par bouteille vendue (2 euros reversés par le producteur à la Fondation des Lions de France et 5 euros récupérés par les Lions pour leurs manifestations en revendant la bouteille 20 euros).Pourquoi ne pas imaginer également un don de 10 euros par chaque Lion de France (net fiscal 3,4 euros en raison de la défiscalisation partielle du don) ? Nous aurions alors au bout du compte 270 000 euros à notre disposition.

En conclusion, conjuguons tous nos efforts pour réussir notre célébration du Centenaire en ne perdant pas de vue nos deux objectifs principaux : faire une belle Fête de Lions et faire de l’Image. Il nous faudra évidemment recruter, fédérer, amplifier nos actions et nos moyens, expliquer et médiatiser, mettre l’humanisme au cœur du centenaire. La création d’un observatoire de l’humanisme est d’ailleurs envisagée.

10 novembre 2015

Antony Penaud         

Coordonnateur Centenaire