JEUNESSE / CIF

Premier Centre International Francophone Grand Est


Dès l’accueil à Paris, le 30 juin 2017, une amitié chaleureuse est née spontanément dans le groupe des 40 personnes du CIFGE de 27 nationalités, avides de connaître et de partager. Comme le dit Anastassiya du Kazakhstan : « en partageant la langue française et nos cultures différentes, les nouveaux horizons se sont ouverts devant nous. Nous sommes devenus des amis pour toujours. Le CIFGE est devenu la famille pour nous ».

Après le magnifique spectacle d’ouverture présenté le dernier soir, 2 juillet, à Chatenay-Malabry, le CIFGE est parti vers Reims et Epernay où les clubs leur avaient concocté un programme passionnant autour du thème du CIFGE :

« Le Patrimoine Religieux : Dialogue des Cultures »

Puis de Charleville-Mézières et Sedan à Saint-Louis, de Metz à Mulhouse, de Toul à Brumath, de Colmar et Neuf-Brisach à Wissembourg, de Niederbronn à Saint-Mihiel, de Molsheim à Saverne, de Verdun à Strasbourg, tous les clubs ont déployé de gros efforts pour offrir un vaste programme à nos jeunes francophones.

Tout au long du séjour, nous avons pu, ainsi, alimenter la réflexion grâce à la découverte de lieux symboliques de l’histoire de la France, de lieux de mémoire, de patrimoine poétique, industriel et historique. L’aspect culturel n’est pas oublié avec la visite d’une cave de champagne, de viticulteurs à Toul, le château du Haut Koenigsbourg, la Bibliothèque Bénédictine de Saint-Mihiel, le musée du Patrimoine et du Judaïsme alsacien de Marmoutier et bien d’autres.

Ceux-ci ont participé également avec beaucoup d’enthousiasme aux visites du Conseil Régional Grand Est, des Institutions Européennes, Conseil de l’Europe ainsi qu’au Parlement Européen où ils ont été très bien reçus par Anne Sander, députée Européenne.

Il y a eu également de beaux moments d’échanges :

  • Lors du débat sur le thème « la place de la Religion dans la Société » réunissant des élus et des représentants des cultes qui a été l’occasion de questions, d’échanges pertinents et de débats profonds avec les intervenants.
  • Lors de l’échange interne au groupe sur la place de la Religion dans leur vie ainsi que sur les valeurs principales véhiculées par leur Religion.
  • Avec le président d’une communauté israélite dans la synagogue de Soultz.

A l’instar des années précédentes, nos stagiaires ont su présenter leurs pays dans le cadre de soirées toutes excellentes et remarquables. Il est à noter aussi bien sûr l’excellente production écrite des stagiaires sur le thème du Centre.

Enfin, nos jeunes francophones ont été très sensibles à l’accueil, toujours chaleureux, qui leur a été réservés dans les nombreuses Mairies visitées.

Il me semble impossible de passer sous silence d’autres temps forts :

  • La participation aux cérémonies du 14 juillet à Strasbourg où après le grand moment d’émotion qu’est l’interprétation des hymnes, nos stagiaires ont interprété trois chansons dans la cour de l’Hôtel de Ville devant tous les invités et ont pu échanger avec le Maire et le Préfet notamment :
  • La visite du camp de concentration du Struthof.
  • La visite de l’Ossuaire de Douaumont, du village détruit de Fleury et du Mémorial de Verdun.
  • La visite des quatre lieux de culte principaux de Strasbourg que sont la Cathédrale, la Synagogue, la Mosquée et le Temple Protestant, en compagnie des aumoniers militaires.
  • Le dîner international qui est toujours un grand moment de gastronomie internationale festive et pleine d’amitié. Tous les stagiaires montrent leurs talents culinaires aux amis Lions.

Pour terminer le séjour, les jeunes francophones ont présenté le spectacle qu’ils ont préparé lors de la soirée de Clôture, le jeudi 27 juillet 2017 dans un lieu prestigieux de Strasbourg, le Pavillon Joséphine, mis à disposition par la Ville de Strasbourg.

Les jeunes francophones ont offert un magnifique spectacle plein de joie, d’espoir et d’enthousiasme où sketches, poèmes, chants et danses en costumes traditionnels des 27 pays se sont succédé. Leur spontanéité, leur gentillesse, leur remarquable niveau de français et le professionnalisme dont ils faisaient preuve ont conquis les 280 amis Lions de 25 clubs du District et non Lions parmi lesquels Florence Malaise, gouverneure, Nicolas Lambert, 2è Vice-Gouverneur et des représentants de la Ville de Strasbourg et des Collectivités. La quasi-totalité des clubs accueillant étaient présents y compris venant de très loin, notamment Charleville-Mézières, Epernay, Verdun et Metz.

Dynamisme, enthousiasme, bonne humeur et émotion ont donné une très belle image de l’amitié.

Un grand Bravo et un immense Merci à tous les clubs Lions avec un merci spécial au Leo club de Strasbourg Europe Petite France toujours présents et prêts à aider et qui a œuvré tout au long de l’année pour soutenir financièrement le CIFGE.

Grâce à l’accueil et au soutien de tous les Lions et leurs amis, ce CIFGE aura été une magnifique aventure et une très belle réussite.

Pour preuve, les témoignages de Yamila d’Argentine : « les nombreuses expériences vécues laisseront leur trace dans la vie de tous et dans la façon de voir le monde » ou d’Angelica de Cuba : « je comprends désormais ce que signifient le respect, la tolérance et l’amitié, Merci ! » 

Pour Somaya de Palestine : « plusieurs religions qui existent dans le mode ont vécu ensemble sous le même toit de Fraternité avec beaucoup d’Amour. Oui, ce réel est réalisable et je l’ai vécu au CIFGE où les différences augmentent l’Union ».

De retour dans leur pays, ces jeunes emporteront avec eux les souvenirs de Lions ouverts et généreux, seront les meilleurs ambassadeurs du Lionisme et auront une autre idée de la France et de ses régions.

Comme le dit Gulnur du Kazakhstan, « Grâce au Lions Clubs, j’ai appris le sens de la solidarité et la grande importance d’être quelqu’un de généreux envers les autres gens ».

Pour Ekaterina de Russie : « Le stage au CIFGE est une expérience inoubliable qui permet de se découvrir soi-même, d’aller vers les autres, de ne pas avoir peur. On ne rentre pas chez nous intactes et inchangées. Le grain essentiel est planté et de retour chez nous, grandira en nous une nouvelle histoire de nos vies à l’horizon élargi. La conception qu’on a de la vie ne sera plus la même qu’avant ».

Ce centre a été une fois encore un creuset d’idées, d’échanges et de dialogue, un mois plein, empli d’une diversité de contenus et de cultures à partager, à échanger et à transmettre entre les 40 stagiaires, les 5 animateurs, les 55 bénévoles et les 81 familles d’accueil.

Cher(e)s ami(e)s Lions, cette année encore, nous avons illustré la capacité des CIF à faire en sorte que naissent des liens entre ces jeunes de cultures différentes et que ces semailles germent dans leurs mains et favorisent ainsi la paix, illustrant ainsi de la plus belle manière qui soit l’objectif de Melvin Jones : l’esprit de compréhension entre les peuples du monde.

Christian GAILLAC, CIFGE 2017

 



Le nouveau site des  Centres Internationaux Francophones des Lions Clubs de France est là

Le site amicif.fr existait depuis 6 ans. Il était nécessaire de le revoir complètement.
Les CIF avaient besoin d'avoir un site plus moderne, plus professionnel, plus simple à gérer, plus accessible à tous.

Nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau site et espérons qu’il vous plaira.
Découvrez-le vite !
Bonne navigation

L’équipe des CIF et de l’AMICIF


LES CIF - UNE ACTION MAJEURE

Pour la jeunesse et la compréhension internationale
Pour le rayonnement de la langue et de la culture françaises

Les Centres Intenationaux Francophones des Lions Clubs de France sont une association fille du Lions Club de France, loi 1901. Le conseil d’administration est composé de 16 membres, un administrateur représentant chacun des 15 districts et le président de l’Amicale des Anciens des Centres.

Historique : création en 1958 par le professeur Pierre Fabre, Lions à Toulouse.

Objectifs : Développement de la compréhension internationale par les jeunes,
                 Développement de la langue et de la culture françaises

Stagiaires : jeunes francophones de 18 à 25 ans venant de tous les continents.

Recrutement : Alliance Française, universités à l’étranger, ambassades, Lions clubs et anciens des Centres.

Fonctionnement : travail sur le thème défini par conférences, débats, visites ; présentation de chaque pays par les stagiaires, spectacle et rapport en fin de centre, sous la houlette de l’équipe d’encadrement.

Durée : quatre semaines dont une semaine en famille d’accueil Lions.

Centres : un Centre Culturel, fixe et permanent à La Baule ; un Centre Atlantique (nature et culture) tous les 2 ans dans le District Centre Ouest, un Centre Normand (l’art sous toutes ses formes) tous les 2 ans dans le district Normandie, les autres Centres (patrimoine, environnement, actions de service, universitaire, institutions et culture) sont organisés dans une ville de France différente d’une année sur l’autre.

Amicale : plus de 9 500 personnes représentant 125 pays se retrouvent au sein d’une Amicale (www.amicif.fr).

Résultat : la spécificité vient de l’importance accordée à la culture et à l’amitié, dans une dynamique studieuse, conviviale et festive.

Les jeunes apprennent à comprendre leurs différences, partager leurs aspirations communes et, ainsi, à se respecter et s’estimer.

Par cette expérience, ils acquièrent une dimension qui leur permet de mieux s’intégrer dans la société avec un esprit plus humaniste et ils deviennent :

  • de véritables ambassadeurs du Lions Clubs et de la Francophonie
  • des messagers de la paix

Reconnaissance : l’Assemblée Nationale, par « la Mission d’Information sur la langue française dans le monde », a souligné, dans son rapport n°3693, l’importante contribution des Centres Internationaux Francophones et par là même du Lions Clubs de France au développement de la langue et de la culture françaises.