Le mot du Gouverneur
We serve

Chers Amis,

 « Je crois en la vertu du petit nombre, le Club sera sauvé par quelques-uns ».

En osant ainsi parodier André GIDE je suis persuadé que quelques amis déterminés et volontaires pourront parvenir à inverser la tendance préoccupante de chute de nos effectifs, mettant en grand danger l'avenir de notre mouvement !

En tant que membres lions vous pouvez, vous, devez être ces « urgentistes » de terrain!!!!!!

Vous allez donc devoir « animer » votre club au sens premier du terme, à savoir « lui donner du souffle (anima en latin) » donc tout simplement « le faire vivre » !! Comment ??

Peut être tout simplement en revenant à nos fondamentaux, ce qui ne signifie pas se tourner vers le passé, mais au contraire retrouver des vérités oubliées et stimulantes, des règles de fonctionnement et de comportement, de respect et de tolérance, des objectifs porteurs d'espoir et de meilleure compréhension entre les hommes.

Avec le temps, l'oubli de ces éléments, la routine inexorable et aussi l'évolution de notre monde où la violence et l'individualisme remettent en question le respect d'autrui, les droits et les devoirs de chacun, il peut être salutaire de prendre un moment de réflexion et aussi d'acquisition de pratiques, permettant de réactiver l'enthousiasme de vos clubs.

Tout en continuant, bien sûr, à susciter l'intérêt pour les traditionnelles actions sociales, il serait opportun de susciter des manifestations et des animations permettant à chacune et à chacun de s'engager en fonction de ses goûts et de ses aptitudes, et aussi d'attirer, par le rayonnement qui s'ensuivra, de nouveaux amis.

N'oublions pas, comme le dit Sénèque que « ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c’est parce que nous n'osons pas, qu'elles sont difficiles.  

Jean François Artige
Jean-François ARTIGE
Gouverneur 2018-2019
Fanion Jean François Artige